fleche G

http://www.legorafi.fr/2014/05/05/pour-empecher-les-exils/

Toute l'Information selon des sources contradictoires|Lundi, octobre 13, 2014
Vous êtes ici Home » Monde Libre » Pour empêcher les exils, Kim Jong-un déploie un papier tue-mouche géant le long de la frontière




 

 

 

 

 

 

 

mouches

 

 

 

 

 

 


Encore une décision proche de la folie à inscrire au compteur du dictateur nord-coréen. Selon les médias de Pyongyang, ce dernier aurait fait installer plusieurs immenses rubans de papier recouverts de glu le long des lisières du pays avec la Chine, la Russie et la Corée du Sud. Une mesure qui vise à capturer puis affamer les ressortissants nord-coréens qui tenteraient de fuir le régime à la recherche de jours meilleurs.

« Les 
rubans de la Justice », c’est le nom donné à ce projet démentiel. Trois gigantesques papiers de 25 mètres de haut dépliés le long des frontières de la Corée du Nord. Le tout gorgé de glu ultra-forte citronnée capable d’agripper un buffle ou un container de polenta.

Le projet était resté top secret jusque là. L’objectif pour Kim Jong-un 
consiste à stopper l’hémorragie démographique que subit son pays. Depuis des années les tentatives d’exil se multiplient pour fuir la terrible vie qu’offre le régime nord-coréen à ses citoyens.

Selon la télévision d’état du pays, le dictateur de 31 ans avait dans un premier temps songé à un système à base de bouteilles plastiques géantes remplies de bacon et de grenadine. Un dispositif jugé « trop cruel pour le peuple » et donc abandonné selon le pouvoir en place.


Déjà plusieurs centaines de victimes


Pyongyang a annoncé avoir attrapé près de 300 fuyards « lâches et fourbes comme des Américains » avec ce système. Des Nord-Coréens qui sont morts de faim mais « assez rapidement » précise la direction du parti en place. Ces exilés devraient bientôt être épinglés sur un tableau d’une taille de plusieurs dizaines de mètres qui sera exposé dans le stade de la capitale prochainement.


La Rédaction
Illsutration : Flickr / Zennie62

POUR EMPÊCHER LES EXILS, KIM JONG-UN DÉPLOIE UN PAPIER TUE-MOUCHES GÉANT LE LONG DE LA FRONTIÈRE