D'APRÈS MICHAEL BREEN : « KIM JONG-IL, DICTATEUR NORD COREEN »,
édition St Honoré Media, 2004, page 144

"Les écoliers apprennent l'arithmétique en additionnant et en soustrayant des nombres de soldats américains tués. Un manuel de grammaire coréen acheté à l'hôtel de Pyongyang explique la conjugaison et le temps des verbes au moyen d'exemples choisis :

- Nous nous battons contre les Yankees.
- Nous nous battions contre les yankees.
- Nous nous battrons contre les Yankees.

Et l'on explique la structure de la phrase coréenne avec cet autre exemple :

- Les Yankees sont des loups ayant forme humaine.
- (Les Yankees en forme humaine des loups sont)

Parmi les phrases utiles dans le manuel "En route pour l'hôtel" on trouve également :
- Détruisons l'impérialisme US.

flecheG

image d'après : https://edition.cnn.com/2015/05/07/asia/gallery/ripley-north-korea-school/index.html

BoutonNoir Film : une classe en RPDC
LivreEcoleCouv
LivreEcole2
LivreEcole3
flecheB
Un manuel acheté par mes soins dans une boutique de Pyongyang (il se pourrait aussi que les manuels scolaires ne soient pas tous identiques).
5- Avant la Libération, dans un chantier construit par les japonais : si on travaille dur pendant 12 heures, on gagne 36 Jun. Si on est absent, on doit payer une amende de 25 Jun. Un jour de mars, le Papy de Yongil est blessé, il ne reçoit donc rien en mars. Quel jour a-t-il été blessé ?
17- Quand notre armée est arrivée à l'ile A pour chassert l'ennemi, ça faisait déjà 10 minutes que l'ennemi était parti. Le bateau de l'ennemi avance de 1000 mètres par minute, notre bateau de 1470 mètres par minute. Quand on est à une distance de 600 mètres du bateau ennemi, on peut l'attaquer. Combien de minutes après le départ pouvons-nous attaquer le bateau ennemi ?