flecheG
https://www.letemps.ch/culture/jadis-enlevee-nord-lactrice-sudcoreenne-choi-eunhee-seteint-91-ans
Choi

CHOI Eun-hee 

 

            Wife of famous Korean director Shin Sang Okk and partner in his production company, Shin Films Co., Ltd., Choi Eun-hee was one of the biggest female stars of the mid-century Golden Era of Korean cinema. Her first role was in 1947's A New Oath and she went on to star in more than 100 films, many of them directed by her husband. In addition to acting, she was also one of Korea's pioneering women directors, making three features between 1965 and 1972. Her directorial efforts often have strong female characters dealing with class conflicts. Future Wife, in which she also stars, is about an ancient custom in which poor women were sold to wealthier families as laborers, and the period drama Princess in Love is about a strong-willed princess who falls in love with a commoner. Like her husband, Choi is now known around the world for having been kidnapped by North Korean dictator Kim Jong-il in 1978. The world's most notorious film buff felt Shin and Choi's talents were going to waste in South Korea, and he wanted their skills to make the propaganda films he planned to produce. They were held separately for several years before being reunited and essentially forced to make films for Kim. (Choi directed her fourth film there, Salt [1985].) The couple escaped during a state-sponsored visit to Vienna in 1986. Although her husband continued to occasionally produce and direct after their escape, Choi has since retired from the film industry. ~ Tom Vick, Rovi

 

Read more: http://www.answers.com/topic/choi-eun-hee-1#ixzz2rOas9e5C

 

 

 

1961- Evergreen Tree, de Shin Sang-ok

Deux jeunes diplômés se rendent à la campagne avec l'idée de moderniser une petite communauté rustique. La jeune femme met en place une école tandis que l'homme rénove un endroti pour en faire une salle destinée à la jeunesse. Malheureusement, leurs occupations déclenchent la suspicion du gouvernement colonial.

 

1961- Le locataire et ma mère, de Shin Sang-ok

Une veuve habite avec sa fille et sa belle-mère sous le même toit, dans un village. Un jour, un peintre qui était un ami du père, arrive de Séoul et s'installe dans la chambre d'hôte de la maison où vivent les trois femmes. Rapidement, des liens de sympathie se tissent entre le peintre et la petite fille. Un jour, alors qu'ils rentrent de promenade, un camarade de l'enfant lui demande si le monsieur qui l'accompagne est son père. Elle demande alors au peintre s'il ne veut pas être son père. Peu à peu, la veuve et le peintre vont tomber amoureux l'un de l'autre. Mais les regards sévères de la belle-mère tempèrent ce début d'idylle.

 

1961- Le roi Yonsan, de Shin Sang-ok

Lorsque Yonsan (règne : 1494-1506) monte sur le trône, il décide de réhabiliter sa mère qui a été victime d'un complot et empoisonnée. Ce désir de Yonsan suscite l'opposition d'une partie de la cour qui provoquera une violente réaction du roi. En 1498, sur le conseil de certains courtisans, il organise une vaste épuration d'une partie de la classe des lettrés, puis une seconde purge où périssent également les femmes responsables de la mort de sa mère. De plus, comme des lettres anonymes, écrites en coréen (et non en chinois) insultant sa mère, circulaient, il organise un autodafé des livres écrits en coréen.

 

 

1962- The Red Gate, de Shin Sang-ok

La veuve d'un noble tombe enceinte après avoir eu une aventure avec un serviteur. la veuve est en train de conduire le serviteur et le bébé loin de la maison quand la vérité est découverte. Une fois le bébé grand, aucune relation n'est autorisé entre lui et sa mère qui renie leur passé.

 

1963- Le riz, de Shin Sang-ok

A la fin de la guerre de Corée, les habitants d'un petit village perdu de la province du Cholla du Nord décident de s'unir et de créer des rizières, l'accès difficile à leur village les incitant à cultiver cette céréale sur place, plutôt que de la faire venir. Mais, pour cultiver le riz, il faut irriguer et, pour ce faire, percer un canal afin d'atteindre la rivière Kum et y prendre l'eau nécessaire. Ce canal doit passer sous une montagne. L'accumulation des difficultés ralentit énormément les travaux.

 

1964- Samyong le muet, de Shin Sang-ok

Samyong est le serviteur d'un fils de famille, fils unique. Il est courageux, travailleur, dévoué à son maître, mais il est muet, affreusement laid et on le compare à un crapaud. Le fils se marie mais il en vient rapidement à maltraiter son épouse qui passe ses journée à pleurer. Samyong, tout rustre qu'il soit, éprouve de la pitié pour cette femme et en tombe amoureux. S'apercevant de cela, le fils frappe Samyong et veut le chasser. Peu de temps après, un incendie se déclare et Samyong entre dans la maison en flammes pour sauver son maître.

 

1974- La rivière Han, de Shin Sang-ok

En raison de son amour avec un batelier, une jeune servante, belle et vigoureuse, est chassée de la maison de son maître, sans un sou malgré ses dix années de service. Elle recommence sa vie avec son amour, et avec la détermination de réussir...

 

1984- Confession d’un fuyard, de Shin Sang-ok

Un jeune homme idéaliste émigre avec sa femme en Manchourie afin d'échapper à l'oppression des propriétaires terriens. Mais à peine arrivé en Manchourie, il comprend que la vie y est encore plus dure et que, pour que les biens soient distribués équitablement, il faut des changements radicaux. Il quitte alors sa famille pour adhérer à un groupe d'extrémistes révolutionnaires.

 

1985- Le sel de Shin Sang-ok

Un jeune révolutionnaire quitte son foyer pour prendre part à la guérilla socialiste anti-gouvernementale. Sa mère part à travers le pays à sa recherche. Au cours de son errance, elle se trouve mêlée au marché noir du sel, devenu un produit rare à cause de la politique japonaise, occupée à essayer de faire sortir les rebelles réfugiés dans la montagne. Au cours d'un de ses voyages clandestins, elle se fait arrêter par les Japonais.

Choia
choi1
Choi2
Choi3
Choi4
Choi6
Choi6
Choi7
Choi 8
EvergreenTree EverGreen1
EvergreenTree EverGreen2
Extraits "Evergreen Tree", de Shin Sang-ok, 1961
Choib
Choic
Choid
Choi10
Choi11
Choi12
Choi14
Choi15