fleche


Avec l'intensification des confrontations idéologiques, des combats armés sont intervenus sous la direction des agitateurs de gauche partout en Corée du Sud. En particulier, de nombreux civils, ainsi que des soldats, des officiers et des policiers ont été tués durant le soulèvement de l'ile de Jeju, qui commença le 3 avril 1948. Le 19 octobre 1948, le 14ème régiment sud-coréen, qui avait pour ordre d'enrayer le soulèvement armé sur l'ile de Jeju, a détourné une révolte à l'instigation des communistes infiltrés à l'intéreur du régiment. Yeosu et Suncheon ont été occupés par eux pendant un temps, mais ont été reconquis par les forces de suppression le 27 octobre. Pendant ce temps, menant à la guerre, la Corée du Nord envoya environ 2400 guérilleros en Corée du Sud à partir de novembre 1948. De nombreuses unités sud-corénnes furent dispersées à travers le Sud pour combattre les guérillas, ce qui causa une pénurie de troupes de défense sur la ligne de front au début de la guerre.

MÉMORIAL DE LA GUERRE DE CORÉE, SÉOUL
"LES GUERRILLAS DE GAUCHE / L'ENNEMI DANS NOS RANGS"